FANDOM


ShonenMag
En Occident, le mot shōnen (少年, qui signifie "adolescent" en japonais) est utilisé pour désigner un type de manga, le shōnen manga (少年漫画, le manga pour jeune garçon), qui est un type de manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée pour les jeunes adolescents. Il est à opposer au shōjo manga (少女漫画, le manga pour jeune fille).

Il existe une confusion fréquente entre le genre nekketsu (voir ci-dessous) et le shōnen manga. Le shōnen manga n'est pas un genre, le terme désigne la cible éditoriale du manga. Ainsi, un manga est considéré comme un shōnen s'il a été pré-publié au Japon dans un magazine dont la cible première est composée d'adolescents de sexe masculin.

Le nekketsuModifier

Le nekketsu (熱血, littéralement sang bouillant) désigne un canevas qui régit un grand nombre de shōnen manga. Certaines caractéristiques de ce canevas sont récurrentes:

  • Le héros est un jeune garçon orphelin (ou vivant séparé de ses parents) ; la recherche du père est un thème récurrent;
  • Le héros a souvent un rêve qu'il veut absolument réaliser et ce, quels que soient les obstacles;
  • Foncièrement honnête et innocent, il se révèle souvent naïf;
  • Il est doté de capacités ou pouvoirs hors normes, parfois magiques;
  • En compagnie d'amis rencontrés durant sa quête, il lutte contre le mal;
  • Ses premiers adversaires deviennent généralement ses plus fidèles compagnons;
  • Ils participent à un tournoi ou quelque chose de semblable;
  • Lorsqu'il est sur le point de perdre ou de mourir, le héros se relève plus fort que jamais, grâce notamment à sa volonté, son « envie brûlante de gagner » (nekketsu);
  • Honnêteté (justice), esprit de groupe (amitié) et dévouement à l'intérêt général (volonté de vaincre) sont les principales valeurs véhiculées par ces mangas.

On peut décrire le style comme le voyage initiatique qui révèlera la transcendance du statut du personnage principal de plutôt banal dans l'univers dans lequel il vit vers l'égal d'un dieu Son Gokû, le héros de Dragon Ball, est un exemple typique de personnage ayant ces caractéristiques. On retrouve fréquemment les mêmes thématiques dans les shōnen:

  • Le sport (avec des joueurs masculins), comme le football dans Captain Tsubasa, le basket-ball dans Slam Dunk, le baseball dans Major (manga), la boxe dans Hajime no Ippo, le tennis dans Le Prince du tennis, le football américain dans Eyeshield 21. Cette catégorie peut être étendue plus rarement aux jeux, l'exemple du jeu de go avec Hikaru no Go étant le plus notoire.
  • L'action, comme dans Reborn!, Fly, Gintama, Hunter × Hunter, One Piece, Inu-YashaFullmetal Alchemist, Kiba, Kekkaishi, MÄR, Rave, Zatch Bell, Soul Eater, Blue Exorcist,
  • Les combats et les arts martiaux, comme dans Ken le survivant, Dragon Ball, Naruto, Get Backers, Bleach, 666 Satan, JoJo's Bizarre Adventure, Saint Seiya, Fairy Tail, Shaman King, Yū Yū Hakusho, Ken-ichi le disciple ultime, Ranma ½.
  • Les mecha et la science-fiction comme dans Gundam Wing, Goldorak, Neon Genesis Evangelion, Gurren Lagann.
  • Les historiques comme dans Samurai deeper kyo, Kenshin le vagabond, Gamaran.
  • Les histoires de lycées (avec héros masculin) comme dans GTO, Racaille blues, Beelzebub, Rosario + Vampire, Sket Dance.

Le pantsuModifier

Prononciation phonétique japonaise de l'anglais pants (culotte), cet autre type de canevas assez utilisé est généralement pour les shōnen manga comiques (bien que ça ne soit pas systématiquement le cas):

  • Un héros masculin n'ayant rien pour plaire (ou très peu);
  • Un harem de jeunes filles toutes aussi jolies les unes que les autres;
  • Peu de seconds rôles masculin; les quelques seconds rôles de ce type sont généralement pires que le héros; celui-ci est ainsi mis en valeur; parfois cependant, l'un de ces seconds rôles peut se détacher du lot pour faire de l'ombre au héros;
  • Le héros est maladroit et se retrouve par conséquent régulièrement dans des situations embarrassantes;
  • On y voit souvent des jeunes filles en tenue légère;
  • Une romance principale entre le héros et une des filles l'entourant se dégage de l'ensemble, mais elle se perd dans des quiproquos rendant toute avancée impossible. La fille concernée est soit la bonne copine idéale qui ne se rend pas compte de ses sentiments, soit la fille qui fait tout pour rabaisser le pauvre héros, le maltraiter voire l'humilier, mais en réalité ne le fait que pour se cacher à elle-même ses propres sentiments.

Des exemples de mangas de ce types sont Love Hina, To Love-ru, Rosario+Vampire, Ichigo 100% , I¨s ou encore Akikan.

Ce sont les quiproquos qui génèrent les actions principales. Celles-ci entrainent la nécessité pour le héros (ici anti-héros) de se poser les questions auxquelles sont confrontés tous les adolescents lorsqu'ils découvrent leur sexualité. Cette situation d'un homme au milieu de femmes est clairement la projection des fantasmes des adolescents masculins japonais. Les personnages sont souvent enfermés dans de vrais clichés (la fille gourmande, celle qui est sérieuse et studieuse, celle qui est un peu potelée et à forte poitrine, la superficielle et légère, la rigolote, etc.). Ainsi le lecteur trouvera forcément un des personnages à son goût. La maladresse, la malchance, le manque de courage et la bêtise du héros feront non seulement rire le jeune lecteur, mais lui donneront également la sensation d'être bien plus capable d'interagir avec les filles que le héros s'il se trouvait à sa place.

Cependant il ne faut pas se laisser tromper par les situations grivoises et l'intention évidente de provoquer le fantasme chez le lecteur, car la morale reste très présente dans les pantsu. Chaque situation se finit généralement par un dénouement où est mis en évidence la nécessité d'être tolérant, ouvert, gentil et honnête avec les filles. Les pantsu ont donc une volonté certaine d'éducation et de moralisation de son jeune lectorat vis-à-vis de ses relations avec les filles.

Le yonkōmaModifier

Ce genre n'est pas exclusif au shōnen manga; en effet, bien que le genre du yonkōma soit généralement comique, il s'agit plus d'un support d'expression (yonkōma signifiant littéralement « quatre cases »).

Les autresModifier

Bien que la plupart des shōnen manga utilisent ces canevas, certains se démarquent. Ce sont généralement des manga tranches de vie, qui s'inscrivent plus souvent dans un cadre réaliste, pouvant aussi bien traiter d'une histoire d'amour simple sans aucune fioriture ou d'un problème social dans la culture japonaise, mais de manière moins dramatique que les seinen manga, par exemple les titres de Mitsuru Adachi (Touch, Rough notamment), H2, Katsu! ou bien NHK ni yōkoso!.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard